LINE-UP
bendikgiskebrdcst.jpg

Bendik Giske (no/de)

samedi 6 avril 21:00 - 22:00 LA MACHINE

Le saxophoniste norvégien s’inspire de Lindstrøm et Colin Stetson

Bendik Giske est un performeur et saxophoniste norvégien, établi à Berlin, qui s’inspire tant du producteur Lindstrøm (son compatriote) que du saxophoniste free jazz Evan Parker avec sa technique de la respiration circulaire. Quant à nous, nous entendons surtout l’influence de Colin Stetson. Sur son impressionnant premier EP « Adjust », Giske s’associe au producteur pionnier Lotic et à l’artiste électro/noise/ambient Deathprod. Uncut a décrit son prochain album « Surrender » comme du « free jazz ‘queer’, inspiré par une nuit au Berghain, la mecque de la techno berlinoise ».

The New Wave of Jazz! @ La Machine

Dès sa toute première édition, BRDCST a immédiatement embrassé The New Wave of Jazz! Non contents d’inviter Shabaka and the Ancestors, GoGo Penguin et Yussef Kamaal, nous y avons ajouté Thundercat, De Beren Gieren, MDCIII et Vels Trio. Autant d’artistes pour qui le jazz est plus une mentalité qu’un genre. Nous empruntons le titre The New Wave Of Jazz! – avec un ! – au slogan légendaire dont étaient frappées les élégantes pochettes gatefold du révolutionnaire label Impulse! qui, dans les années 60, faisait fureur avec John Coltrane.

Le point de chute pour The New Wave of Jazz! sera le café musical La Machine, situé près des célèbres halles Saint-Géry (place Saint-Géry 2). Nous y accueillerons le saxophoniste transgenre norvégien Bendik Giske, ainsi qu’un grand favori de Shabaka Hutchings, Alabaster dePlume.

 

VIDÉO